Sassia Bougatfa


« Je m’appelle Sessia Bougatfa. Je suis originaire de Belkhir, une région qui se situe dans le gouvernorat de Gafsa. Je suis artisane spécialisée dans la fabrication des tapis traditionnels tunisiens appelés « Margoum ».
Quand j’étais plus jeune, j’ai dû arrêter mes études. Comme je n’avais aucune rentrée d’argent, ma mère m’a proposé d’apprendre le tissage des tapis Margoum.
Je m’y suis mise et j’ai commencé à développer mes capacités en apportant de nouvelles idées, des techniques et des dessins.
C’est alors que j’ai proposé au délégué régional de Gafsa d’exposer mes créations dans des foires. Ma proposition s’est avérée être une excellente initiative car elle m’a permis de participer à des foires plus importantes au niveau national comme celle du Kram.

Ce que j’ai remarqué au fil du temps c’est que mes créations apportaient des bénéfices à d’autres personnes. Nous, les artisanes de Belkhir, nous travaillons ensemble et nous vendons nos tapis grâce à des intermédiaires. Ces intermédiaires sont les premiers bénéficiaires de ce commerce.
J’ai proposé aux artisanes de fonder une association afin que nous nous y retrouvions étant donné que nous venons toutes de la même région et que nous faisons face aux mêmes conditions.
C’est là que le BIT nous a contactées et nous a proposé de fonder une association pour les artisanes du Margoum pour qu’elles puissent travailler ensembles. Le BIT a réuni des femmes provenant des six villages de la délégation de Belkhir. Il a encadré aussi bien des artisanes diplômées que des chômeuses, des personnes invalides et des personnes âgées. Toutes ont été prises en charge. Une véritable bénédiction car ici, à Belkhir, nous n’avons pas d’autres moyens de gagner notre pain.
C’est en grande partie grâce au BIT que nous avons réussi à convaincre le bureau régional d’utiliser ce local qui permet aujourd’hui à trente artisanes de travailler. C’est aussi le BIT qui a mis à notre disposition le matériel nécessaire et qui nous a épargné l’intermédiaire commercial.
Nous espérons faire du bon travail et commercialiser notre produit partout dans le monde comme en Inde, en Chine et aux Etats Unies et pouvoir marquer l’empreinte de la ville de Belkhir avec notre Margoum. Nos tapis sont faits à partir de produits 100% naturels. La teinture et la matière première ne contiennent aucun produit chimique. En garantissant un produit de qualité, nous espérons obtenir la certification recommandée pour l’export.
Le BIT m’a conféré le matériel de fabrication et de préparation de la laine ce qui m’a facilité la tâche et m’a permis de travailler plus proprement. Aussi, il nous a encadrées sur plusieurs niveaux.
Avant, nous faisions un Kg de laine par jour. Aujourd’hui nous en produisons dix fois plus ce qui nous a motivées à travailler davantage. En plus, avec le nouveau matériel, nous gagnons beaucoup en temps et en énergie. Avant, nous travaillions de manière traditionnelle alors qu’aujourd’hui nous avons suivi une formation technique qui nous permet de travailler de façon plus moderne et d’effectuer nos teintures toutes seules, de contrôler la qualité du produit et de l’évaluer. »

Spread the love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *